You are currently viewing Droit des populations : forêt communale

Sécurisation des droits des populations

Ce projet visait à cartographier et documenter les droits des populations riveraines de la forêt communale de Makénéné.

L’objectif était d’anticiper les crises qui peuvent survenir lors de l’aménagement et de l’exploitation de cette forêt communale qui couvre une superficie de 19 915 hectares.

Afin de mener à bien cette première phase du projet, nous avons bénéficié de l’appui financier d’une organisation internationale Global Greengrants Fund.

Première phase du projet : le village Kinding Djabi

Ne pouvant pas couvrir tous les villages concernés par ce projet, au regard des moyens financiers limités, nous avons travaillé dans cette première phase avec les populations du village KINDING DJABI.

Le travail consistait d’abord à sensibiliser les populations, les autorités locales et traditionnelles sur leurs droits et devoirs dans la forêt communale.

Ensuite, il était nécessaire de former quelques cartographes communautaires à l’utilisation du GPS et à la cartographie participative et enfin, produire la carte des usages des populations de Kinding Djabi autour de la forêt communale.

Ce projet a permis aux populations de Kinding Djabi d’améliorer les connaissances sur la forêt communale de Makénéné, et à mieux présenter et défendre leurs intérêts dans cet espace forestier.